Naufrage de la Police Nationale : Le pacha Gérard COLLOMB quitte le navire

Si la majorité des Policiers exprime une vocation pour se mettre au service du public, il est démontré à travers la déclaration de Gérard COLLOMB, en théorie 1er Flic de France, que ce n’est pas son cas.

Quasi une année après sa prise de fonction, il envisage déjà son départ pour se tourner vers la Capitale des Gaules.

Peut on parler de bilan après à peine un peu plus d’un an à la tête des plus grands Services liés à la sécurité.

Nous retiendrons un ministre purement dans son rôle de politicien, bien éloigné des problèmes de sécurité de ses concitoyens, bien éloigné des problèmes gravissimes rencontrés par des fonctionnaires de Police qui auront marqué son capitanat par un record du nombre de suicides dans ses rangs.

Glissant sous le tapis le criant manque de matériel, mis un mouchoir sur les locaux délabrés et enfumé les policiers concernant leurs conditions de travail et leurs propositions de réformes.

Nous retiendrons sa mollesse mais aussi ses mensonges devant une commission sénatoriale pour défendre l’indéfendable d’une politique de colleurs d’affiches.

Nous ne vous souhaitons pas bon vent Monsieur COLLOMB, vous avez ignoré les associations indépendantes de Policiers en colère préférant tracter avec des pseudos représentants du personnel auxquels vous allouez des subventions.

Vous n’aurez pas été à la hauteur de l’engagement pris au début de votre nomination auprès des Policiers mais aussi des Gendarmes, des Pompiers et des éléments de la Sécurité Civile.

Après Monsieur Guéant à notre tête, nous sommes prêts à tout.

Le bureau UPNI et Gérald RIVIERE Porte parole UPNI

Print Friendly, PDF & Email